Une recherche a contredit la thèse de la banalisation de la sexualité des jeunes. Même si les mots sont parfois abrupts, les vécus ne le sont pas. Un récent colloque sur la sexualité des jeunes en Suisse a présenté les résultats de la recherche «Sexe, relations… et toi ?», c’est-à-dire les expériences d’ordre sexuel associées à un échange financier, matériel et/ou symbolique. Un large débat a vu la participation de jeunes, de professionnel-le-s de l’intervention sociale et de chercheuses et chercheurs. Niels Gadesaude, co-auteur de l’article « Transactions sexuelles et prévention sociale » mis en ligne le 14 décembre 2017 dans la Revue d’information sociale REISO et responsable de la prévention par les pairs au Centre Empreinte, a d’abord été sceptique sur la pertinence du sujet pour sa pratique. Il explique ici, en collaboration avec Annamaria Colombo qui présente la recherche, que les résultats l’ont finalement amené à repenser sa pratique et ont ouvert des pistes pour la prévention en milieu scolaire.